Coyhaique - Rio Tranquilo, à nous le Chili !!!

Santiago : vol pour Balmaceda à côté de Coyhaique en Patagonie chilienne. D'un seul coup, on descend loin dans l'hémisphère sud ! Atterrissage sportif à Balmaceda : l'aéroport est une immense plaine de pampa battue par les vents. L'avion fait le rodéo avant d'atterrir ! Avant même d'être sorti on comprend donc de suite que le vent (fort) va faire partie de notre quotidien maintenant :)

Ca y est, c'est ici qu'on doit retrouver Willy. Après avoir voyagé un petit bout de chemin avec Ju et Caro voilà le tour des amis ! Will vient de Grenoble en Amérique du Sud pour 5 semaines, on va voyager avec lui pendant 3 semaines en Patagonie pour rejoindre Ushuaia où nos chemins se sépareront ! Après un mois depuis la Thaïlande, ça fait plaisir de rencontrer une tête qu'on connait :)

A y est : On le retrouve sur la place centrale de Coyhaique ... il a l'air un peu fatigué ! Il nous raconte ces aventures déjà incroyables qu'il a vécu pour nous rejoindre ... Depuis Grenoble, 42h ont été nécessaires ! Début des hostilités avec la neige puis avion annulé pour Londres, il prend un autre vol qui arrive tard dans la journée, court après sa correspondance et embarque de justesse ! Arrivée en Am. du Sud, problème de correspondance également... enfin pour résumé, c'est un miracle qu'il soit là ce soir ! On lui fait donc un petit repas typique du coin : le completo ! sorte de hamburger avocat - tomate - boeuf et hop au lit !

Le lendemain on planifie un minimum notre voyage : on veut descendre par le Chili pour rejoindre El Chalten et son magnifique Fitz Roy, le problème c'est qu'entre la dernière ville chilienne Villa O'Higgins et El Chalten en Argentine, il y a un lac à passer et 22 km sans route... qu'à cela ne tienne, on prendra un petit bateau et ensuite avec des chevaux (pour les bagages), il parait que ça se fait ! Voila l'idée de base est lancée pour le début du voyage.

 

Pour se faire les jambes, nous prenons la journée suivante à nous promener dans la réserve de Coyhaique. Super belle journée de marche, du soleil, du vent (mais pas trop), on croise de jolis lacs et on a une vue magnifique sur la ville et les montagnes l'entourant.

 

 

 

 

 

 

 

Will réussit à débusquer une petite chouette "nuco" en espagnol ! Au retour de notre balade en discutant avec le gardien du parc, il nous prend même nos photos pour les mettre sur son ordi. Enfin dès le lendemain, après avoir pris un muy muy muy bueno desayuno :) chez Glawdys, notre GH, nous partons pour Rio Tranquilo à 6h de bus.

 

 

 

Rio Tranquilo : arrivée en milieu de journée, pluie, vent il fait froid. Première impression, c'est vraiment tranquilo ici. Petit village autour de la route 'carreterra austral' qui descend tout le long du Chili. Celui-ci est flanqué de 4 rues et donne face à un très joli lac battu par les vents. Quelques auberges, 2 petites boutiques... et c'est tout ! Après une courte réflexion : pas de banque ! On a de quoi faire en cash mais pas trop quand même. Après s'être renseigné, les banques les plus proches sont soit à 6h de bus pour Coyhaique ou Cochrane, soit 4h pour Chile Chico...


On trouve ensuite une petite hospedaje un peu miteuse, il faut bien avouer, mais pas chère. Comme d'hab' c'est une sorte d'hotel chez l'habitant. On rentre par la salle à manger, la cuisine d'un côté, et les chambres un peu plus loin. La notre a 4 lits et une fenêtre donnant sur une coursive, les murs sont en contre-plaqué et ça sent le renfermé... mais au moins il fait chaud ici. La patronne n'est pas des plus bavardes. Elle reste assise dans la cuisine, scotchée à la TV, suivant les élections. Effectivement, c'est aujourd'hui le gd jour : un nouveau président va être élu.

 

En fin d'après-midi, nous partons en excursion sur un petit bâteau pour visiter les capillas de marmol ou chapelles de marbre. Grâce à un couple de chilien en vacances, Maurizio et Jessica, nous embarquons sur le zodiac à petit prix. Ils voulaient faire aussi cette excursion et eux savent négocier en espagnol, alors ça a été petit prix pour tout le monde :)


Ce lieu est fascinant : à un endroit précis du lac, les rives sont faites de marbre blanc et gris sculptées au fil du temps par l'eau. D'un côté le ruissellement de la pluie donne des traînées verticales et gorges creusées dans la roche, de l'autre, les vagues du lac grignotent les parois par le bas pour former de magnifiques petites grottes. L'ensemble donne des formations assez extraordinaires ressemblant en effet à une multitudes de petites chapelles de marbre, reposant sur l'eau bleue limpide et glacée du lac. Quand le soleil veut bien se montrer, les couleurs s'éclaircissent et des sculptures sous-marines se laissent découvrir.

La cathédrale, un immense bloc de marbre, isolé et érodé à sa base est impressionant. Il repose sur quelques piliers et semble suspendu  juste au-dessus de l'eau.

Le soir, en revenant, nous avons appris que le nouveau président était Piñera... Notre hôte ne devait pas être pour lui vu sa tête... Dehors, toutes les voitures du village (5) font des allées et venues en klaxonnant, pour montrer leur joie.

 

Le lendemain avant le départ pour Cochrane, ville plus au sud, nous rejoignons nos amis chiliens d'un jour pour partager un taxi et aller visiter un glacier tout proche. Petite balade sympathique à travers les montagnes patagoniennes, notre guide nous explique la catastrophe écologique qu'ils ont vécu avec la colonisation. En effet, à cette époque l'intérêt était d'avoir de larges prairies pour les troupeaux. La déforestation s'est alors faite par d'immenses incendies dont certains, mal maîtrisés, ont duré plusieurs années. Résultat, d'immenses forêts ont disparu laissant comme cicatrices d'innombrables troncs d'arbres calcinés et pourrissants... Nous apercevons enfin de loin notre premier glacier. Il parait immense mais on est à bonne distance et le manque de temps (et de cash) ne nous permettra pas de l'approcher.

Commentaires (1)

1. replica breitling bentley (site web) 13/02/2012

Thank you for sharing contents of the article very well. Click here to move your mouse, you can see .Using the successful rise of the replica company, it has become hard to inform which is actually fake and that is genuine.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×