Far North

 

 

C'est une journée complète de voiture qui nous aura fallu pour rejoindre Kaitaia : du sud d'Auckland, nous gagnons la partie nord de la péninsule. Ici ça s'appelle le far north... effectivement c'est très peu peuplé comme dans le far west mais ici c'est au nord ! :) Comme on est inversé par rapport aux pays de l'hémisphère nord, ici plus on monte, plus il fait chaud. Les paysages deviennent plus secs, l'herbe est jaunie par le soleil brulant, les côtes sont faites de longues plages de sable blanc !

 

 

 

Après avoir passé une nuit à Kaitaia, qui n'a pas grand intérêt, nous avons trouvé un vrai petit coin de paradis : la GH Endless summer lodge à Ahipara... auberge de jeunesse qui s'apparente plus à un petit hotel charmant ! C'est une grande maison coloniale d'un étage en blanc et rouge donnant sur un beau petit jardin puis de l'autre côté de la rue la mer de Tasman. Magnifique ! L'intérieur est tout en vieux bois bien conservé avec un plancher qui craque sous les pas de ses habitants. La cuisine de style ancien en bois et céramique est chaleureuse et bien équipée. Il y a même un lave-vaisselle ici ! A l'arrière une petite cour bien arrangée entre herbes aromatiques et plantes vertes variées.

 

 

 

 

On y est resté 3 jours du coup... et on y serait resté bien plus :) depuis là nous sommes partis découvrir la pointe la plus au nord, le fameux Cape Reinga. En une journée de voiture, nous sommes donc montés au bout du bout de la NZ ! Avant d'arriver, nous avons fait un stop à Spirit Bay, une des nombreuses plages du côté Pacifique : Longue de plusieurs km en arc de cercle, des vagues comme à Biarritz et derrière nous des collines d'herbes vert-jaune. Enfin nous arrivons au fameux cap, ici une boîte aux lettres perdue sur un parking... si on envoie la carte depuis ici, on a droit à un tampon du cap ! puis une petite marche nous amène au phare d'où on peut observer le fameux meeting point, ou point de rencontre de l'océan Pacifique avec la mer de Tasmanie. Des courants contraires s'affrontent et créent des remous tumultueux à la surface. Des vagues s'entrechoquent dans de grandes gerbes d'eau, ça donne qqch d'assez fascinant.


Enfin nous avons terminé la journée par des dunes de sable géantes. Sur la côte ouest du cap, s'étend une longue plage de 57 km de sable blanc en permanence frappée par les vagues et le vent faisant migrer petit à petit tout ce sable vers le nord. Le résultat est ce champ de plusieurs km de dunes géantes. Le paysage est magnifique, pour monter il faut grimper les pentes de sable raides, on croirait marcher dans la poudreuse :) Arrivés au sommet, le moment serait magique si il n'y avait pas ce vent à déplumer des kiwis :P On ressent en pleine face la migration du sable qui forme ces sacrées dunes. D'ailleurs il migre partout : dans les yeux, le nez, les oreilles et la bouche :D on a l'impression de manger du sable ça croque sous la dent ! Sous l'action du vent, les grains de sable courent sur les dunes, on a l'impression qu'elles bougent, qu'elles sont vivantes... personne à l'horizon, le soleil plus très haut dans le ciel, le vent sifflant dans les oreilles donnent une impression de solitude et de n'être qu'un tout petit rien dans ce monde gigantesque !

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la contemplation et l'admiration, nous sommes passés à l'action en testant la luge sur le sable !!!! S'élancer depuis le haut des dunes avec une 50aine de mètres de dénivelé, c'est bien rigolo et ça promet de belles gamelles. Ca ne va pas aussi vite que sur la neige quand même... mais c'est aussi casse-gueule :) et c'est un autre bon moyen de manger encore plus de sable !!! :D



Du coup le lendemain ce fut repos : au menu, grasse mat' (ça fait longtps! contrairement à ce qu'on pourrait croire, on en fait que rarement...), petit resto (hamburger délicieux) et body puis bronzette pour l'aprem ! Le soir on s'est fait un ptit risotto aux noix de st jacques et herbes du jardin ... ya pire ! hmmmm Enfin vint le jour de la révélation !!!!


Eh oui nous avons un cours de 2h de surf avec Peter. C'est un prof super sympa : la trentaine, un bob toujours scotché sur la tête (qu'il garde même dans l'eau, c'est un bob spécial surfeur ... c'est ce qu'il me faut pour mon petit crâne !), l'air sérieux mais qui reste toujours cooool. En une petite 1/2h il nous parle de la théorie, ce qu'il faut faire, ne pas faire, les dangers... puis viennent les essais, on rentre dans l'eau en restant toujours cool comme il nous l'a appris et on ride de suite comme des pros !! ... Ben non bien sur :) c'est pas vrai ! Mais Mumu se débrouille bien très rapidement, en quelques vagues, elle arrive à se lever sur la planche ! Pour moi, c'est un peu moins évident mais les sensations sont là ! C'est vraiment un sport addictif : c'est difficile mais pas impossible et les sensations sont vraiment agréables... On se baigne, on bronze, on est à la plage, ya pire ! La femme de notre prof, qui est d'ailleurs bientôt maman, nous prend en photo, c'est comme si on était des pros ;) Pour se remettre de nos émotions ce soir là, nous avons mangé une bonne entrecôte néozélandaise, que j'ai pu faire au grill accompagnée de pommes de terre sautées... encore un pauvre repas de routard quoi :)

 


Le lendemain, tellement enthousiastes de la leçon de la veille, on décide de louer 2 planches de surf et on remet en pratique ce qu'on a appris. Pas évident, mais on se débrouille... de 8 à midi dans l'eau, nos épaules s'en souviennent presque encore :) Effectivement, ça fait pas mal travailler, les épaules, mais aussi la ceinture abdo, les jambes, c'est assez complet en fait.

Et voilà donc le départ de ce petit coin paradisiaque pour redescendre doucement vers Auckland où notre prochain vol est pour dans 2 jours...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site