Wai-o-tapu

 

Le temps d'une petite halte au bord d'un lac magnifiquement serein (c'est la vue que j'aimerais bien avoir de chez moi !) et nous arrivons à Taupo, petite ville au bord du lac du même nom. Celui-ci selon la légende serait en fait l'oeil d'un poisson géant sorti des mers par un maori, l'île représentant alors la tête du poisson et le lac son oeil. C'est le lac le plus grand du pays, une vrai petite mer intérieure d'eau douce. On loge ici au YHA (auberge de jeunesse) où on peut profiter d'un jacuzzi en plein air (pas mal !) :) La cuisine étant vraiment bien équipée, on s'est fait un énorme steak néo-zélandais, patates sautées et des crêpes !!!! hmmmmmmmmmmmm :)

 

 

 

 

De là nous avons pu visiter Wai-O-Tapu. C'est une zone géothermique très active où des phénomènes étranges se déroulent à la surface : de nombreux effondrements de terrain localisés (dus aux bains acides bouillonants sous-jacents), des piscine de boue en ébullition, des geysers, encore des lacs verts fluos et clou du spectacle un immense puit d'une cinquantaine de mètres de diamètre rempli jusqu'à ras bord par une eau bleue limpide très légèrement bouillonante avec des fines bulles, entouré par un rebord rouge vif et par lequel s'élève une vapeur en permanence ! C'est ce qu'ils appellent la piscine de champagne, vraiment impressionant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, nous avons essayé un voilier sur le lac Taupo : le Barbarian ! Grand voilier blanc à 4 voiles. Ce jour-là le vent est de mise ! Le lac s'agite et les voiles se gonflent ! En tout cas, c'est bien plus agréable sur un voilier que sur un bateau à moteur ! Le skipper nous fait faire un tour sur la moitié du lac et nous explique les rudiments de manip'... en anglais c'est pas toujours facile !


Et c'est déjà le temps de quitter Taupo pour se diriger vers le Tongariro National Park !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site