Dong Van - Ha Giang - Sapa - Bac Ha

Dong Van - Ha Giang

 

 

 

 

Après un ptit dej soupe de nouilles au poulet  (ça cale toujours autant!) on repart pour Ha Giang. On longe la frontière chinoise, les montagnes sont toutes plus belles les unes que les autres.

 

 

 

 

 

Ha Giang, hotel vraiment sympa, petit bungalow individuel avec balcon donnant sur la rivière... Laetitia et Claire décide d'aller faire trempette... mais il en a été tout autrement! En passant par des petits chemins, Claire s'est fait mordre à la cuisse par un chien ! putain de ù*$^$ù* de sale clebs !et merde tout allait bien jusque là... inspection de la morsure, un beau bleu et une petite plaie ! le problème c'est qu'ici la rage touche beaucoup d'animaux et même si la plaie fait 3 mm pas de discussion, il va falloir faire le vaccin contre la rage! organisation : on appelle son cousin médecin en France qui a travaillé à Hanoi, il nous conseille l'hopital français de Hanoi... Il nous reste 3 jours dans le nord, ok on a gagné le passage par la case hôpital vietnamien. Pour le premier nettoyage de la plaie, Claire a droit au personnel de l'hotel dont le serveur et probablement le cuistot lol. Allez c'est pas grave mais ce qui est à faire doit être fait, on passera à l'hôpital pour la piqure...

Vue depuis l'hotel a Ha Giang ...

 

Ha Giang - Sapa (raissait mieux qu'ça)

Le mauvais temps s'est invité... une journée de ciel gris et arrivée à Sapa dans un brouillard à couper au couteau! Ici il fait froid et humide, les chambres sont sombres, une odeur de moisi baigne l'hôtel... En plus, c'est cher ! Super !Heureusement Claire et Laetitia avaient noté la présence d'une patisserie salon de thé avec les meilleurs chocolats chauds et gâteaux de la ville : "Baguette & Chocolat". Hmmm quel réconfort ! Cadre cosy, il fait chaud, on trouve des canapés plutôt confortables et effectivement tout est délicieux :)

 

 

 

 

 

 

 

L'intérêt de Sapa réside normalement dans 2 choses :
- le marché des amours, où les "ados" des différentes ethnies se rendent pour se rencontrer et se "draguer".
- la présence de multiples villages des ethnies dzao, muong, thai... aux alentours à aller découvrir par de petites randonnées.

La réalité des choses : une ville commercialisée, touristisée à fond...on ne peut pas faire quelques mètres sans être agressés par des vendeurs de souvenirs ou même simplement marcher dans la montagne sans devoir payer un permis  pour tout et n'importe quoi. Le brouillard ne se lève pas. Sapa raissait mieux que ça et c'est en fait très décevant. On décide donc de bouger assez vite et on part le lendemain à Bac Ha.


Bac Ha

Nous dormons ici dans une auberge du parti, bâtiment de type stalinien, les affiches du parti sont omniprésentes. Le lendemain matin (dimanche) nous découvrons ce qu'ils appellent la voix du parti ! Réveil à 6h du mat' par des haut-parleurs disséminés dans toutes les villes du pays : c'est le parti qui réveille les vietnamiens ! Musique militaire, le peuple parle au peuple ! On y comprend rien mais ça nous réveille bien ça c'est sur ! Le calme revient à 7h après 1h de news (ou propagande ?).

 

 

Le marché local est tenu par les Hmongs Fleurs, une autre ethnie très colorée. Après unrapide tour des étals, on remonte en voiture... et oui il faut retourner sur Hanoi aujourd'hui! Après les 8h de route nécessaire, notre super chauffeur de taxi nous laisse donc à l'hopital français d'Hanoi !

 

 

Merci pour tout Binh, tu nous as bien chouchouter, toujours de bonne humeur malgré les nombreux "stop photos"  qu'on t'aura fait subir.
Et voilà ce petit tour dans le nord du Vietnam se termine à l'hôpital... je ne pensait pas pouvoir y passer mais je te remercie Claire, grâce à toi j'ai eu le plaisir de voir leurs urgences :)
En tout cas, Jacques nous aura fait découvrir des coins magnifiques du Vietnam, continue comme ça... mais pas trop qd même pour préserver la région :)

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site